français

Guerre du Yémen : énième attaque contre des aéroports saoudiens

L’armée yéménite, de concert avec les comités populaires d’Ansarullah a effectué une énième attaque aux drones contre les deux aéroports saoudiens d’Abha et de Jizane, situés dans le sud-ouest saoudien.
Selon le porte-parole des forces armées, le général Yahia Sarie,  les deux opérations réalisées au moyen de drones Qassef 2k ont touché les hangars des avions militaires  et ont débouché sur l’arrêt de la navigation aérienne dans les deux aérodromes.

Pour sa part, l’Arabie saoudite a reconnu les faits des deux attaques tout en arguant avoir intercepté les drones.
Dans la version de la coalition arabe qu’elle mène, il est seulement indiqué que «le premier drone visait un objectif dans la province saoudienne de Jizane», sans préciser sa nature. Et que le second visait « une zone résidentielle dans la province de Assir », selon un communiqué publié par l’agence de presse officielle saoudienne SPA, rapporté par l’AFP.

Depuis 2015, l’Arabie saoudite a tué des dizaines de milliers de civils directement lors de ses raids contre ce pays pauvre et indirectement par la choléra, en raison de l’embargo sans pitié qu’elle impose à ce pays.

Ces derniers temps, elle véhicule la version selon laquelle que les houthis frappent des civils. Faisant état de « 26 civils blessés lors d’une attaque au missile le 12 juin sur l’aéroport d’Abha » et « d’un syrien tué et de 21 civils blessés » lors d’une autre attaque réalisée le 23 juin contre le même aéroport.

Ce que le général Sarie dément catégoriquement, assurant que ce sont exclusivement des cibles militaires qui sont visées.
« Nos forces vont continuer à prendre pour cibles les sites et les installations militaires de l’ennemi dont les aéroports qu’il utilise à des fins militaires et ceux à partir desquels décollent le avions militaires et les hélicoptères qui bombardent le Yémen, car ce sont des cibles qui sont légitimes pour nous », a assuré M. Sarie lors de son point de presse.

A noter que le vendredi 28 juin, l’aviation de la coalition a commis un nouveau massacre dans le gouvernorat de Khadir, au sud de la province de Taez au sud du Yémen. Elle a tué 9 membres d’une même famille dont 5 enfants et 2 femmes.


تعليقات الزوار

الإسم
البريد الإلكتروني
عنوان التعليق
التعليق
رمز التأكيد

تابعوا قناة موقع دعم خيار المقاومة على موقع تلغرام